En Têtes et en Pieds

 

Ces portraits sont comme sortis d'un l'album. Des personnages en désarroi, seuls pour la plupart, « malmenés », meurtris, un peu étranges.

Il se peut que leur corps, leur chair, hurlent ce que leur bouche ne dira jamais: les laideurs du monde, la fragilité de l'existence, la solitude, les dépendances aliénantes. 

Ils sont tous chauves...entre l'enfant et le vieillard et je ne sais vraiment dire pourquoi.

    Rose. (pwin) ©

×